Management à distance & pratiques toxiques

Le télétravail connaît une belle croissance à la suite des contraintes actuelles qui pèsent sur la sphère professionnelle. Le management s’adapte en conséquence et de facto on voit de plus en plus émerger le management à distance. Les pratiques de travail se réorganisent. Certains usages s’en trouvent bouleversés.


Ce qui incite à trouver des parades pour répondre davantage aux nouveaux besoins qui apparaissent. La communication se trouve être plus horizontale, et nombreux sont les outils collaboratifs participant à cette démarche.


La distance n'exclut pas les dérives !

On pourrait naturellement se dire que la distance offre une plus grande liberté à vos collaborateurs car elle réduit la pression qu’ils auraient sur les épaules. Et pourtant il arrive dans certains cas que la pression s’accentue jusqu’à en devenir invivable. La faute à des pratiques de management extrêmement toxiques. Les outils numériques peuvent rendre ces pratiques encore plus intrusives.


On est alors en droit de se demander si le télétravail ne favorise pas le management de la surveillance à outrance



Quand la surveillance vire à la dictature du présentéisme !

Certains collaborateurs sont épiés comme il n’est pas permis, et doivent justifier absolument toutes les secondes de leur planning. Oui vous avez bien lu, ABSOLUMENT TOUTES. Dans ces conditions, on ne parle plus d’une intrusion mais bel et bien d’une véritable invasion ! Et à ce stade là, on parle bien d’un harcèlement caractérisé. Une dérive d’abus de pouvoir et de présentéisme. Rien que ça !


En plus de mettre ses employés dans des conditions mentales alarmantes, cela les incite plus qu’autre chose à mentir dès qu’ils en ont l’occasion car le lien de confiance se trouve être rompu. Et puis cela s’avère être surtout une perte de temps monumentale. Un temps qui pourrait s’avérer précieux pour effectuer d’autres missions.


Un brouillage des frontières

Le télétravail brouille incontestablement les limites entre la sphère privée et professionnelle. Une confusion des genres qui peut être mal vécue si le manager manque clairement d’empathie et rechigne à préserver les liens.


Avec la période que nous connaissons, le harcèlement managérial mute et s'adapte aux circonstances. En dépit de ses nombreux atouts, le télétravail ne peut éradiquer à lui tout seul, certains maux persistants. Et il arrive même que certaines pratiques toxiques viennent à connaître une seconde jeunesse avec le télétravail.


@madircom sur les réseaux sociaux