Le top 10 des collègues, que vous les croiserez forcément au moins une fois dans votre vie pro'



Comme chaque été, dans n’importe quelle entreprise, c’est la même danse des vacances. Voici, notre top 10 des collègues, que vous croiserez forcément au moins une fois dans votre vie pro’, alors autant vous y préparer. À décliner au féminin comme au masculin.


-L’ultra-bosseuse

Elle manage la plus grosses équipes de la boîte, dans son sac de vacances, on y trouve son ordi pro’ jamais éteint, au cas où. Plutôt toujours apprêtée, avec ses talons haut, elle part en quête de Wi-Fi dès son entrée dans le palace étoilé. Elle ne veut pas fliquer ses équipes, elle aime juste un peu trop son taf et ses collègues.


- L’instagrammeur

Qu’on se le dise, vous n’entendez jamais autant parler de lui que lorsqu’il est en vacances. Les filtres, stories et hashtag n’ont aucun secret pour lui ; et vous, aucune chance de passer une journée sans trace de son périple en Mongolie ou dans les temples birmans. Hashtag plus beau jour de ma vie. Un conseil : s’il commence à envahir la messagerie interne, saisissez la médecine du travail pour harcèlement.

- Mister la poisse

Ce collègue-là a littéralement la poisse depuis toujours, et, en vieillissant c’est à se demander s’il ne le fait pas exprès. Armez-vous de patience à son retour, vous allez bouffer de ses malheurs matin, midi et soir. Et le pire, c’est que vous avez 100% de chance qu’il revienne de mauvaise humeur. Heureusement que vous êtes encore souvent en télétravail…


- Mamie la baule

Elle, c’est celle qui va VOUS mettre de mauvaise humeur. Que ça soit quatre jours en Picardie (normalement ça rime avec pluie) ou trois semaines aux Bahamas, elle revient inexorablement avec une teinte caramel homogène, la même que celle de la pub pour le Club Med ou pour les pilules à la carotène.

- Le septembrien

Beaucoup trop anti-conformiste pour faire partie de la meute des juilletistes et des aoûtiens, le septembrien part en dehors des semaines battues. Souvent, quand vous commencez à stresser sur votre to-do inachevée. Jeune et sans enfants - il sauve la planète - il a l’énergie pour ne pas “partir tout de suite”, grâce à ses cours de vinyasa et régime graines de chia.

16 vues0 commentaire