Le ré-Onboarding: En quoi ça consiste ?

Pour tous ceux qui nous suivent. Plus besoin de vous présenter l’Onboarding. Et pour ceux qui auraient raté nos magnifiques articles dessus, on vous invite vivement à rattraper au plus vite votre retard !


Le ré-Onboarding, un nom intriguant mais qu’est-ce que c’est concrètement ?


C’est un processus qui permet de réintégrer de manière optimale, un collaborateur qui était déjà dans l’entreprise et qui serait parti durant un certain temps. Par exemple pour motif de Congés (maternité ou paternité), expatriation, arrêt maladie ou même un changement d’affectation. La démarche étant de lui faire redécouvrir l’entreprise pour qu’il se familiarise de nouveau avec elle. Une sorte de mise à jour contextuelle si vous préférez.


Ce nouveau départ est absolument essentiel pour repartir de plus belle. En leur absence, l’entreprise n’a cessé d’évoluer et de se développer. Il est donc important qu’ils reprennent contact, avec la boîte, les produits, voir les nouvelles équipes. Une reprise de contact qui doit être méthodique et progressive.


Ne faites plus l’erreur de ne pas le faire ! Cela pourrait entraver la productivité immédiate de vos collaborateurs. Il arrive pour certains, aussi expérimentés soient-ils, qu’un délai d’adaptation s’avère nécessaire. Pour reprendre leurs marques et réajuster leurs repères même si c’est un environnement qu’ils ont déjà côtoyé. La transition doit être faite en douceur comme dans le cadre d’un Onboarding. Il ne faut en aucun cas que cette période soit synonyme de crispation ou de frustration pour l’élément réintégré.


Il est donc important de suivre avec précaution une réintégration car une mauvaise transition pourrait avoir des répercussions néfastes sur la suite des événements. Comme de la perte de motivation et d’investissement ou un risque accru de déconnexion avec les collègues.


Alors pour éviter ces risques, que faire pour ré-onboarder comme il se doit ?


Le ré-onboarding présentant des problématiques semblables à l’on-boarding, les mêmes méthodes peuvent donc s’appliquer car elles mobilisent des leviers identiques.


Il vous faut tenir la personne au courant de tous les changements qu’il y a pu y avoir au cours de son absence. Prévoyez des premières tâches en adéquation avec une intégration en douceur. Et puis n’oubliez jamais que rien ne vaut le contact humain, alors organisez des meetings pour que la personne puisse se familiariser avec les nouveaux collaborateurs et les nouveaux objectifs.


Une petite attention en guise de bienvenue, sera toujours bien appréciée, un élément content d’être revenu sera toujours plus enclin à donner le meilleur de sa personne. Et plus ça sera le cas et mieux votre boîte se portera !