Commencer un e-mail par "j'espère que vous allez bien" bonne ou mauvaise idée ?


Comment faire preuve de gentillesse tout en étant professionnel.. Bref, il n'est pas toujours simple de commencer un message.

« Bonjour Untel, j'espère que vous allez bien.» C'est la formule, la plus utilisée depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Il est vrai que, c'est une façon de se montrer sympathique et compatissant. L'intention est bonne, la formulation un peu moins.


La sincérité avant tout

On ne vous reprochera jamais de l'utiliser, c'est une phrase de politesse, mais qui est toute faite. On l'emploie tellement qu'à la longue, nous n'y prêtons même plus attention.

On lui préfèrera toutefois la question : «Comment allez-vous ?» contrairement à la précédente formule, qui n'attend pas de réponse, celle-ci invite vraiment l'interlocuteur à donner de ses nouvelles, et lui donne ainsi plus envie de le faire.


Rester professionnel

Utiliser cette formule, dans le cadre d'un premier contact n'est pas approprié. Cela pourrait sembler intrusif et donner un effet très marketing, provoquant ainsi de la méfiance.


L'humain avant tout

Mettre de l'humain dans un mail ne tient pas nécessairement en une phrase et peut se distiller tout au long du message. «Il faut qu’un "vous", "votre" ou "veuillez" intervienne dès les premiers mots pour que le lecteur se sente impliqué ».


Vous l'aurez compris, ce n'est pas une très bonne idée. Il vaut mieux aller droit au but avec enthousiasme.

23 vues0 commentaire